Alimentation et douleurs chroniques

 

Méthode du Dr Seignalet  :


En résumé, la classification du Dr Seignalet différencie

3 mécanismes physiopathologiques,

certaines maladies complexes pouvant cumuler

plusieurs de ces processus.

1) Maladies auto-immunes

2) Maladies d'encrassage

3) Maladies d'élimination.

La fibromyalgie est selon le Dr Seignalet une Maladie d'encrassage :

Les molécules non peptidiques comprennent entre autres les ADN bactériens, les lipopolysaccharides bactériens, les produits de la réaction de Maillard, les isomères de protéines, les glucides et les lipides. Ces substances sont peu ou pas reconnues par les lymphocytes et ne déclenchent donc aucune réponse immunitaire. Mais elles peuvent bloquer les récepteurs membranaires et s'accumuler dans le cytoplasme et le noyau des cellules. L'aboutissant est la pathologie d'encrassage :

* Diabète sucré de la maturité (encrassage du pancréas endocrine, des muscles et du tissu adipeux)...
* Fibromyalgie primitive (encrassage des muscles, des tendons et du cerveau)...

* Arthrose (encrassage des cellules du cartilage) ...

* Certains cancers (encrassage provoquant des altérations génétiques transformant une cellule normale en cellule maligne) etc.

Pour en savoir plus cliquez sur le lien suivant:


http://www.seignalet.fr/fr/le-regime-seignalet/comprendre-le-regime/la-methode-seignalet.html

------------------

Les molécules non peptidiques comprennent entre autres les ADN bactériens, les lipopolysaccharides bactériens, les produits de la réaction de Maillard, les isomères de protéines, les glucides et les lipides. Ces substances sont peu ou pas reconnues par les lymphocytes et ne déclenchent donc aucune réponse immunitaire. Mais elles peuvent bloquer les récepteurs membranaires et s'accumuler dans le cytoplasme et le noyau des cellules. L'aboutissant est la pathologie d'encrassage :
Technique du Dr Seignalet.


Les principes de ce régime sont les suivants :

1) Exclusion des laits animaux (vache, chèvre, brebis) et de leurs dérivés : beurre, fromage, crème, yaourt, glace.

2) Exclusion des céréales mutées (blé, maïs, seigle, orge, avoine) et consommation des céréales non mutées (riz, sarrasin, sésame).

3) Exclusion des produits trop cuits et consommation exclusive d'aliments crus ou cuits à une température inférieure à 110°C.

4) Exclusion des huiles extraites à chaud et/ou cuites au profit des huiles vierges consommées crues.

5) Préférence pour les produits de l'agriculture et de l'élevage biologiques.

6) Supplémentation en vitamines et en minéraux à doses physiologiques et en proportions harmonieuses.